B MOINS B

B MOINS B

En bruit de fond
J’entends
Battre ton cœur,
Je ressens,
De loin,
Le souffle de tes aspirations,
J’imagine
Le mouvement de tes hanches
Au grès de tes déplacements.

En bruit de fond
Je sens
Le parfum de ton corps,
Je m’imprègne
Des effluves résiduelles
De tes expressions corporelles,
J’écoute
Les pas alertes
De ton éloignement.

Je me languis de toi
Ma Belle,
Si Belle Absente,
De ta voix murmurant
Les plaisirs de l’instant.
Je m’exaspère
De ton silence assourdissant
Et du flou caractéristique
D’un horizon abscons.
En bruit de fond,
Malgré ma cécité,
Je discerne,
Je me répand en souvenirs
De nos brèves et intenses communions.


En toile de fond
J’aperçois
Le pont,
Le reflet de nos cœurs
Et figée dans la pierre
L’empreinte
De nos amoureuses effusions.

J’entends le souffle,
J’imagine les mouvements
Sans oublier
Tes yeux,
Tes lèvres,
Ta nuque
Et le reste
De tes attributs charmants,
Je m’imprègne,
Je perçois,
Je ressens
La lame si tranchante
De la séparation.
En toile de fond
Rien,
Désormais,
Ne sera plus jamais
Comme avant.

Gaspard Collal dans Poésie.
- 199 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.