Ballet d'amour

 
Quand tu met l'aube à ton cou
Pour illuminer ta beauté
Mon esprit est comme fou
Lui qui attend jour de l'été
 
 Mesmots  purs n'auront  à mentir
Quand j aurai désir de tes yeux
A vouloir chaque jour te servir
En tous mes baisers lumineux
 
Nos baisers seront à s'entendre
Douceurs pathétiques et amantes
Ils  viendront enflammés,  apprendre
La puissance de notre passion démente
 
Alors  soleil brillera sur nos cœurs
De son énergie de belle étreinte
Nos corps,  du verbe de leur fleur
Conjugueront  folie éclose d'empreintes
 
Demain les saisons ouvriront
Au destin les portes de l'infini
L'amour interprétera  au violon
Partition du bonheur à profit
 
Dans le lit de notre amour
S'ébattra l'indicible partie
De nos rêves devenus réalité
Pour nous éclipser désenvouté
De nos instincts pudiques
☼ŦC

modepoete dans Poésie.
- 1139 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.