Barbara

O  Barbara ,
Tu me jeta 
Des grains de sables
Insupportables ,
Dans les yeux 
Distraits. Nerveux,
Depuis la scène ,
Combien malsaine ,
Je vois du noir
Dans le couloir ,
De bleus atomes ,
Et de saints hommes. 
Je suis tombé ,
Et si touché 
De perfidie ,
Que j'en oublie ,
Et mon prénom ,
Et mon renom.
Mais pour me plaindre ,
Et me reprendre ,
Je vais marcher 
Ou voyager ,
Loin de l'orage ,
Tourner la page .
O  Barbara 
De  Fatima ,
O clair éclair ,
Je persévère 
Pour te déplaire .
L'espoir renaît .
Il me fallait ,
De cette flamme ,
Sauver mon âme .
J'ai le plaisir
De rebondir !
Déjà ,une autre
Voix qui n'est vôtre ,
Berce mon cœur ,
Dans sa langueur .
Elle me chante ,
Elle me vante ,
Par des odeurs ,
Par des senteurs
D'ambre ,  la myrrhe ,
L'encens qui dure ,
M'envoie aux cieux
 Voluptueux .


 


 

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 76 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.