Belle île en mer.

Fille du vent, perdue en Atlantique, tu résistes avec force aux assauts d'une mer arrogante et rageuse.

Fille de la liberté, perdue en Atlantique, tu accapares l'infini, tu es beauté sauvage.

Plages de sables d'or, chemins où se perdent , genêts et fantômes de marins disparus.

Sur les hauteurs du Palais, se dresse en superbe, le fort Vauban, orgueilleuse masse de pierres.

L'ombre du grand Fouquet s'y promène encore les soirs de pleine lune, racontent les anciens.

Belle île en mer, entre Amérique et France, est-ce ce joyau, sur cette terre d'Arcadie ?

Quand souffle le grand vent, résonne parfois au loin, des coups de canons,

D'une frégate égarée dans les couloirs du temps.

De Loch Maria à la pointe des poulains, une âme d'Irlande s'offre aux regards,

Une terre magique, balayée par les vents et embruns, où broutent quelques paisibles moutons 
A têtes noires.

L'âme de Sarah Bernard veille sur son vieux fortin du bout du monde.

Y résonne encore, dit-on, l'écho de ses fêtes.

Le clocher de Bangor, planté telle une sentinelle, sonne midi, 
En cette terre à l'âme druidique.

Jean et Jeanne ne sont plus que blocs de granit, perdus entre fougères et légendes.

Les paysans sont au repos, la terre soupire et transpire sous la chaleur de juillet.

Belle île en mer offre aux regards ravis, ses joyaux de granit ; son chien couché, 
Ses aiguilles de port coton, ses senteurs sauvages aux horizons abolis, immortalisés ,
Par Monet.

Tout ici semble nous parler, respirer, invitant à la découvrir, l'aimer, à la ressentir
Au plus profond de note être.

Elle sait se donner à celle ou celui qui peut la voir avec d'autres yeux, 
L'écouter par le coeur, comprendre par amour de la pure beauté,
Son âme éternelle et sublime entourée d'eau et de ciel bleu.

Marc de st Point.

Marc de St Point dans Poésie.
- 87 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.