Bernadette

Un matin de bonne heure
Et de bonne humeur
E t ce coquin de soleil
Au milieu de ton sommeil
Te réveille pour aller prier
Dans ton église préférée,
Où il y avait des cierges
Qui éclairaient la Sainte Vierge
En train de verser une larme
Quand elle voyait une arme
Dans les mains
Des humains
Pour ainsi tuer
Et non pour aimer,
Et là, Bernadette
Était une brunette
Pas comme les autres,
Car elle était devenue une sœur
Priant pour tous les autres
Qui vont trouver le rédempteur.

Philippe.

desboisphilippe dans Poésie.
- 349 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.