bitume

le bitume c'est comme
une enclume à mes pieds
qui pourrait m'aliéner
du sud des espagnes
à vladivostock
ou toute autre campagne
car l'infortune
qui n'a cure de ma santé
saisit le marteau
et se met à forger
et c'est à coups de dés
dans des soutes ou sur des docks
que je veux regagner
mon fric et mon froc
le bitume c'est comme
un chemin tout tracé
sans rite et pas beau
mais dans mes bateaux
moi qui sais boire comme un homme
je peux avancer
sans l'espoir ad hoc
et mec si tu savais
comme ton bitume
sous mes pieds déchirés
je le maudissais
en descendant ma brune
et comme je peux chanter
sous le clair de la lune
la fin d'une époque

olivedzep dans Poésie.
- 323 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.