Bleu, Blanc, Rouge

                                                                   Ils sont maintenant là-haut, devenus des Saints.
                                                                  On n'oublie pas tous leurs rires, humour, dessins.
                                                                  Eux morts au combat, armés de simples crayons
                                                                De là-haut nous disent qu'il faudrait que nous créions
                                                                       Qu'importe le support, faire rire aux larmes
                                                                       Et vite démunir tous ces croyants de l'arme.
                                                                    Ceux-là mêmes qui ne mangent pas notre lard,
                                                                    Qui n'ont pas plus idée non plus du goût de l'art
                                                                  Et on se fout bien qu'ils aient un ou plusieurs dieux.
                                                                 Leurs faits sont gravés en mémoire pour tant d'yeux
                                                                   Ils sont tous devenus les grands ennemis tyrans
                                                                    Croyant du Coran qu'on ne combat qu'en tirant

CrayonGris dans Poésie.
- 2136 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.