Cancer ma tristesse

Cancer  ma  tristesse
L'ami tu agresses
Sans paresse
Je te déteste
Et mon ivresse
Pour une vie d’aise
Lui tend altesse
Cette  force qui te blesse hardie
je la lui inculquerai ravi
Il aura sans faiblesse l’infini
De ta faim en  ta rudesse
Pour te contrer d’hardiesse
 
Mon engagement est noblesse
Serviteur comme sagesse
Ne t’en déplaise
je dissiperai ta folie
j'engloutirai ton délit
Je rejetterai ta peste
Loin de ses richesses
Où se baignent  ses  jeunesses
 
O mon  moral tu n’as d’égal
Qu’un frugal amour pour régal
Fuit l’anormal et brave l’animal
O mon  esprit détaches-toi decette folie
Mon soutien phénoménal est mon délit
Celui du poète qui fait son récital
Quand il  crèvera bestial le mortel chacal.
Pour donner à l'ami le contre du mal
 
Chaque jour déposé
A la fête nous viendrons
Et nous cueillerons
comme à l'hier  toujours frais
Les fleurs d’été
Pour te montrer
Que nous ne sommes disposés
A  laisser en ce  là
Morte dans l’au delà
Son âme au caveau usé
Elle ne veut attendre l’espéré
De tes cendres torturées
Car trop de beautés
Il  a encore à flirter
Amoureux d’une vie enjouée
Où il  aime à danser
☼ŦC

modepoete dans Poésie.
- 1678 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.