C'est la saison des vengeances

C'est l'histoire de l'arroseur arrosé qui récolte cent fois ce qu'il a semé. Ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse petit arroseur. Charmant conseil, mais trop tard, toujours trop tard...

La saison des vengeances dure en général de juillet à octobre selon les régions, elle commence plus tôt dans le sud car le soleil rend méchant paraît il (entre nous je suis sudiste), plus on remonte dans le nord plus les vengeances tardent, vive le nord alors...

Nous sommes fin janvier donc un peu en retard ou voir très en avance sur la prochaine récolte, mais il faut dire qu'il y a de plus en plus de cueillages d'insultes, de mauvaises paroles, des pensées et des attitudes complètement pourries alors oui c'est certainement mieux d'avancer le ramassage de la misérable graine...

Cette année sera l'année des vengeances un grand cru classé, enivrant, effervescent, qui fait tourner les têtes, qui rend fou par ses obsessions, vengeance, vengeance quand tu nous tiens, tu nous retiens jusqu'à l'aboutissement...

On ne se prend pas un retour de vengeance par simple méchanceté, gratuitement, non, juste par soucis de justice, le vengeur masqué ou pas renvoie le boomerang à l'envoyeur puissance maximale, retour de flamme en flèche dans la face du fauteur...

On ne reçoit pas un retour de vengeance comme ça du tac au tac, grattage puis tirage, non ça se travail, il faut attendre le degré de maturité désiré, le rapport entre le sucre et l'acidité parfaitement équilibré, pour une récolte, une confection, une dégustation, qui nous laissera un goût d'orange amère sous nos peaux endurcis...

Alors bonne récolte Mesdames et Messieurs, retroussons nos manches, travail, courage et sacrifice...

Mais attention travailleur des vignes folles, personne n'est à l'abri un jour de subir les vengeances, c'est fatiguant, épuisant, injuste... Le revers de médaille que nous prenons au milieu du visage nous laisse une cicatrice à vue, au coeur, à vie pour ne jamais oublier les motifs de notre défiguration... Et surtout pour nous faire prendre conscience que les vengeances n'arrivent jamais sans raisons...

Naromi dans Poésie.
- 716 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.