Citoyens des Enfers

(NDLA : le poème qui va suivre est le premier que j'ai écris, il date du 26 juillet 2015, je le publie afin d'en avoir des avis, étant en manque d'inspiration actuellement. Il n'a pas pour thème le cyclimse. Merci de votre compréhension et bonne lecture)

Un jour un jeune journaliste,
Un reporter
Fut envoyé visiter les Enfers,
Sur les trottoirs d'Asphodèle
Interroger les âmes des défunts qui n'y pouvaient rien
Comme de leur vivant, finalement

Ils étaient tous là

Le vieux mort d'avoir trop vécu, L'ouvrier qui au travail se tue,
Celui que la vie a tué,
Le Mort de maladie,
Le philosophe qui après une trop Profonde réflexion, sur sa tempe à Posé un canon
L'homme d'affaire que son propre système à broyé
L'étranger né du mauvais côté du monde
L'enfant qui aurait voulu jouer autre part que sur des mines
Les amoureux qui ne voulaient que s'aimer
L'innocent qu'on condamne
La victime
La jeune fille qu'on détruit
Le chef qu'on renverse
L'Artiste
L'Idéaliste
Le Cynique
Le Bon
Le Mauvais
Le Juste
Le Con
L'Aliéné

L'Homme

Nisib dans Poésie.
- 701 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.