Clavier ?

Ce texte est une réponse à Mot de la semaine : CLAVIER de Alain Térieur.
Attention, ma touche poétique se réveille et s'enflamme,
Zéro pointé à l'élève - geek - qui a déclenché l'alarme,
Écrire sans stylo, avouez, ne paye pas de mine,
Rien que l'intro t'étonne, un tas de mots sans discipline,
Touche après touche, le clavier sourit au bout du fil,
Y es-tu pour quelque chose, toi, l' inspiration de technophile,
Un vers après l'autre, ça me soûle de bonne humeur, c’est drôle,
Il est temps de mettre les points sur les I et que tu y vois tous les symboles,
Obligé de rester en suspension face à un texte avec autant de logique,
Pauvre de toi, à comprendre mes punchlines à la va vite,
Quiproquo alphabétique, c'est sûr, schizophrène aromatique, banane,
Sans me relire, mon clavier s'emballe et tu redoutes mon texte malade, 
De mot en mot, il y a des vers solitaire sans sens sous tutelles,
Forcément sans laisse, mes maux sont sans cesse à base de duels,
Grotesque, un gros texte qui ne veut rien dire, mais ton temps n'est pas perdu,
Haha, si seulement tu avais vu le début, toi, mon/ma cher(e) inconnu.

Alexandre Clain dans Poésie.
- 565 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.