CODE DE LA ROUTE

CODE DE LA ROUTE


A ces torrents de larmes qui abreuvent la Seine,
A ces éclats de rire qui assourdissent l’oreille,
A la compassion feinte  des soi disant amis,
Aux discours lèche bottes sachant flatter l’égo
            DEBRAYE

Aux baisers vanillés des amours ratés,
Au bateau qui tangue sur une mer agitée,
A un flot de mots doux sur un cœur  rouillé,
A une main tendue pour aider et aimer
           EMBRAYE

Au lâche qui écrase, au rebelle qui ose,
Aux sourires d’un enfant captant une attention,
Au soleil qui revient toujours après la pluie,
A la beauté du jour à la longueur du soir,
            STOP ADMIRE

A des rêves envolés, aux fractures anciennes,
A cette flamme qui vacille mais refuse de s’éteindre,
A des désirs présents et ceux à venir
A ce que l’on espère mais sans jamais le dire
             FONCE


Un petit condensé du code de la route revisité

coralie dans Poésie.
- 66 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.