Comme toi je ne compte pas

Comme toi

Je ne compte pas

Ni les plissures de cette vie qui s'offre à nous

Ni cette éphémère fortune

Quand tu nous tiens

Nous ne sommes rien

Ni ces atomes crochus de pensées idylliques

Ni cette poussière d'or et d'argent

Je ne compte pas sur le temps

Pour retenir nos infortunes

Je ne compte que sur toi

Je ne compte que sur moi

Frêles silhouettes branlantes

Mon dolmen

Mon Neptune

Mon désir imprévu

Ma surprise

Mon indu

Ma fortune sans pécune

Mon coté ballotin

Mon envie diablotine

Ma folie sans destin

Ma richesse sans la tune



Comme toi

Je ne compte pas

Ni les plissures

Ni le bruit de nos pas.

lifesof dans Poésie.
- 483 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.