Comme un oiseau

J’aimerai pouvoir voler comme un oiseau
Glissant sur l’air comme un surfeur sur l’eau
M’élever tout là haut
Loin de cette vie, loin de ce bordel
M’élever tout là haut d’un battement d’ailes

Lorsque j’ai les pieds sur terre, plein de désarroi
J’entend en 2018 qu’ un homme meurt du froid
Dans l’indifférence la plus totale
On en parle aux infos comme un fait des plus banal
N’avait il pas un nom?
Ne serait ce qu’un prénom ?
Malheureusement Il n’est qu’un charclo
Un pauvre homme qu’on traite de clodo

J’aimerai pouvoir voler comme un oiseau
Loin des hommes, loin du chaos
Cet homme qui ne sert que ses propres intérêts
Chacun à son échelle, tout ceci est tellement laid
Pourtant en nous vibre des sentiments
Comment la technologie a pu nous rendre aussi indifférent
Aux cris, a la haine, aux pleurent des enfants

Je reste là pourtant les pieds sur terre
Parce qu’il n’y a pas que du mal même si cela est éphémère
La vie nous à permis de chanter comme les rossignols
Qui nous permet de prendre envol
De quitter la terre et de s’élever comme un aigle
Il y aura ceux qui nous couperons les ailes
Oui il y aura toujours des corneilles et des vautours
Ceux qui ne seront jamais pour
Mais tant qu’il y aura des cœurs qui voudront aimer
Comme un oiseau alors je pourrais voler
Et me laisser porter
Par ces vents, loin des tourments

Observer la terre de tout la haut
Pour ne voir que ce qu’il y a de plus beau
Le vent dans les plumes, je peux de nouveau rêver, vibrer
Emplir mes poumons d’air et continuer d’espérer
Les battements de mon cœur hurlant des mots
Qui reconstruisent ma vie en morceau

Vient mon ami, le froid t’a emporté
Mais maintenant tu peux voler
De tes propres ailes t’élever
Jusqu’à atteindre le ciel et briller
comme une étoile tu vas scintiller
Mon ami sans nom tu es à présent libéré….

Reverslam dans Poésie.
- 35 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.