CONFESSION

Au plus profond de nous, nous occultons nos tares,
De peur que l’autre, le sache.
Ainsi donc, prison, nous disons amen.
Nous détruisant silencieusement pour l’autre.
Pourtant quitter ses tares serait 
Se débarrasser d’un lourd fardeau inutile ;
Utile pour le bien-vivre d'où les dires de l’autre
Ne seront que l’écho lointain
De cette vérité amère
Longtemps affaissée dans nos abysses.

ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 474 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

Ils ont aimé CONFESSION

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Bernard Pichardie Occulter nos tares, oui, mais pourquoi ?
nous sommes des humains, pas des robots ! ! !
amicalement
Bernard
Marc de St Point Pourquoi, pour devenir, du moins essayer de devenir meilleur, mais cela vous le savez bien, car sous ce sourire coquin et amusé, se cache une grande plume, et un esprit fin et délicat...Bien amicalement poète précieux.
Modifié le 28/12/2017 à 09:59 par Marc de St Point
Marc de St Point Le plus sage des hommes est celui qui se connaît lui-même, qui connaît sa nature intérieure et divine, et qui sent, qui pense, qui agit d'une manière conforme à cette connaissance.
Celui qui connaît les forces de son corps et les facultés de son âme, qui sait les développer et les perfectionner par l'usage de ses sens et de sa raison, qui sait les employer et les diriger vers le bien de sa propre nature, celui-là acquerra la connaissance de lui-même.

Formons_nous pour l'immortalité, non seulement pour la vie présente, mais encore
pour la vie future, car que serait-ce qu'une éducation dont les fruits ne s'étendraient pas au-delà des bornes de la vie ? Et dois_je me former pour mourir ou pour vivre ?

Que me servirait mon éducation, si je ne travaillais que pour la mort ? RIEN.

Sachons aimer, bien aimer, et pour se connaître en amour comme en amitié, l'homme a besoin d'être éclairé des lumières de l'esprit. ( Marconis de Nègre )

Chevalier Rose-Croix.
Bernard Pichardie Oui, tu as raison, essayer de devenir meilleur et à 67 ans, je pense que je peux encore faire quelques progrès !
mais je suis aussi très en phase avec cette citation :
... « J’aime mieux me tromper que me taire.
La prudence me fait suer,
la prudence est haïssable.
je hais la précaution » ...
Jacques BREL
amicalement
Bernard
Marc de St Point Ah, qu'elle jolie citation , de Brel en plus, du nectar. Un petit texte de vous, sur Barbara, me ferait un immense plaisir, ...le challenge est lancé, qui veut s'y joindre...

Bernard Pichardie TU FLOTTAIS, BARBARA,TU VOLAIS

Mon cœur s’est scotché à ton regard
Devant le micro toi l’Aigle Noir
Entre le rocking-chair dérisoire
Et ce trop grand piano noir
Tu flottais …
Barbara tu flottais…
Tu volais dans cet espace
Où l’éternité s’efface
Belle grande dame
Tes chansons m’enflamment

Tu flottais …
Barbara tu flottais…
Tu volais…
Barbara tu volais…

Mon cœur s’est scotché à ton regard
En t’enveloppant toi l’Aigle Noir
Sur cette large scène d’un soir
Les lumières broyaient le noir
Tu flottais…
Barbara tu flottais…
Tu volais dans ton palace
Et ta beauté a fait place
Au rideau trop sale
Du linceul qu’on installe

Tu flottais …
Barbara tu flottais…
Tu volais …
Barbara tu volais…

Mon cœur s’est scotché à ton regard
Toujours bien ancré dans ma mémoire
Tu flottes …
Barbara tu voles…

Mon cœur s’est scotché à ton regard
Toujours bien ancré dans ma mémoire
Tu flottes …
Barbara tu voles…

Tu flottes …
Barbara tu voles…

Bernard PICHARDIE
Marc de St Point Je suis scotché, c'est magnifique merci infiniment,

Je savais bien que vous étiez un surdoué.
Marc de St Point Il serait bien que tout le monde puisse lire cet extraordinaire texte sur Barbara, qui m'a ému à un point que vous ne pouvez savoir, pour des raisons très personnelle .

C'était une âme en souffrance, mais d'une telle intensité, d'une telle pureté, et la grange aux loups, désormais vide, n'est plus qu'un mauvais souvenir, mais tu as su pardonner. Plus personne n'hantera désormais tes pensées, du noir pour un ange aussi lumineux, Oui, vole vers les hauteurs, tu me manques Barbara, mon bel aigle noir.
Modifié le 28/12/2017 à 12:36 par Marc de St Point
ARTISTE DE L'ART À tous les deux, Mes Grands

Je dis OUI OUI à : "Le plus sage des hommes est celui qui se connaît lui-même, qui connaît sa nature intérieure et divine, et qui sent, qui pense, qui agit d'une manière conforme à cette connaissance" FINALEMENT SOUMISE A L’EXTÉRIEUR POUR UNE APPRÉCIATION PROFONDE DU MOI.

Je dis OUI OUI OUI à :
« J’aime mieux me tromper que me taire.
La prudence me fait suer,
la prudence est haïssable.
je hais la précaution »


Merci pour vos soleils.
« Je crois que Dieu, ce sont les hommes et qu'ils ne le savent pas.» De Jacques Brel

Affectueusement.

QUE VEUT-IL ?

Poésie  352    7  

AVENTURE EN "URE"

Poésie  79    10  

ENIGMANIUM

Inclassable  30    3  

JUS MÊLÉS

Poésie  264    7  

TENANT LA PLUME

Poésie  378    4  

À VÉLO

Littérature  326    4  

RARE ESPÉCE (Haïku)

Poésie  29    3  

ADIEU MON HIRONDELLE

Poésie  288    8  

OFFREZ VOUS ( à mes chantres)

Poésie  94    3  

LE LAXISME DE L'INTERDIT

Inclassable  318    4  

BALADE MALADE

Poésie  434    5  

DORÉ PAPILLON

Poésie  30  

Jean Lorrain et Monsieur ...

Critiques  1501    5  

La problématique - Tuto #2

Tutos  2123  

Confession muette de ...

Poésie  1020  

Un parfum diabolique

Poésie  953    5  

Hermeneutique de l'acte ...

Inclassable  1459  

Du progrès social au ...

Inclassable  3719  

Confession...!

Poésie  1299    9  

S'il Le Faut...

Poésie  2606    10  

Confession...

Poésie  436    10  

Victime sans défense

Poésie  1299  

De la vérité dans ...

Littérature  5905    8  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.