Confidences sur l'oreiller

Confidences sur l'oreiller... 

Eux...

C'est le feu qui embrase, l'eau qui purifie, l'air souffle de vie, la terre qui régénère.

C'est l'envie...
De jeter un pont au-dessus des montagnes,
D'enjamber rivières et fleuves qui les séparent,
D'entreprendre un long voyage musical de leurs deux coeurs,
De dérouler le fil caché qui les lie, les relie, les tient, les retient,
D'écarter les obstacles, les ronces du jardin extraordinaire qui abritera leur amour,
D'éclairer le chemin qui les guidera dans la nuit noire,
D'oublier leurs rendez-vous manqués,
De s'accorder un concerto dans une improvisation à quatre mains,
De goûter, dans une envolée de notes ponctuée de mots doux comme la soie, le charme romantique de la partition,
De laisser libre cours à leur passion allant crescendo sur le même tempo,
De s'aventurer sur des terrains inconnus,
De se laisser porter sur la clé de sol,
De s'accorder une pause, des silences, sur le vibrato de leur violon magique éreinté.

Lui...
Eternel amoureux,
Toujours une rose à la main,
Papillon multicolore,
Volant de fleur en fleur,
Troubadour de l'Amour,
Mi-ange, mi-démon,
Son envie de partager, d'échanger,
Son besoin d'ailleurs,
Sa raison d'exister...
Sa bibliothèque de chansons,
Ses poèmes,
Ses mots pour réinventer l'amour,
Son baume pour le coeur...
Sa douceur, sa tendresse, son écoute.
Ses yeux couleur de miel.
Ses mains qui s'aventurent.
 
Elle...
Connaît la douleur des sentiments.
Porte en elle la menace de voir ses blessures se rouvrir.
Tel un mauvais film, couper les séquences trop douloureuses.
Pourtant pas d'idées suicidaires, pas de vautours qui dansent leur ballet macabre.
Sent la petite étincelle qui vacille, prête à s'éteindre, sans étreinte.
Peur que l'horizon ne s'enflamme plus...
Ses espoirs déçus, ses nuits d'insomnie.
Dans son paysage, les averses, les éclaircies se succèdent.
S'émerveille devant la nature.
Son admiration devant un coucher de soleil flamboyant,
Ou la lune qui flirte avec la cathédrale.
Son besoin de peindre un coin de ciel bleu...
Toujours à la recherche d'un violoneux sous son balcon,
D'un poète pour la trouver belle et adoucir ses jours, enchanter ses nuits...

1er Octobre 2015
Lilia02

lilia02 dans Poésie.
- 652 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.