Convoitises

Mon éternité
Affranchis-moi
Endort moi

Qui es-tu  
J’entends cette musique
Retentissants abîmes

Maintenant, oublie
L’odeurs des pierres que tu foules
Entends cet écho

Bouscule-moi
La marée est mourante
Je prends le décor

Nature, chavire-moi
De tes océans
Tu vois l’au-delà

Aime-moi  
Indicible vie
Je ressens tout

C’est l’échange
Comme une main tendue
Lourde et charnue

J’ai besoin de Toi
Alcool,
Peau écarlate
Enivre-moi

06 oct. 2017

antoinou dans Poésie.
- 253 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.