corse terre ancestrale.

terre de mes aïeux, au destin insulaire.
du sang qui brûle en moi est mon identité.
tu à touché mon cœur dans l'ombre de l'exil.
victime de ce monde et de mille périls
toi île de béate aux rivages lointains.
je viendrais m'échouer, modeste clandestin.
l'appel des engouements hérédité profonde.
tes gènes sont en moi et j'en perçois les ondes
ma terre mon berceau, d'une grande ferveur.
un cri , un sentiment, ou s'installe l'honneur .
merveilleux paradis que le monde convoite.
conflit de liberté qui reste ton émoi.
a ces conquistadors de toutes républiques.
qui viennent de la mer pour conjurer ton sort
apparent à tes enfants par la voix des anciens
qu'il faudra bien pourtant qu'ils protègent leurs biens
car pour leur liberté lourd sera le  combat.
quelque soit l'étranger ne lui accorde pas.
de pouvoir débarquer complice d(un mystère.
jaloux de ta beauté et de ta liberté

jacques83navigateur dans Poésie.
- 130 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.