COULEUR ET COLÈRE


Une  terre aride
En pleine torpeur
Conquérants avides
Semant la terreur

Couleur et colère
L’argile et le sable
Chaleur et poussière
Destins misérables

Pendant ce temps-là
Je sors à onze heures
Une paella
Du congélateur

Une odeur fétide
D’urine et sueur
Policiers placides
Planant sur la peur

Couleur et colère
Des chiens et matraques
Chaleur et poussière
Des hommes que l’on traque

Pendant ce temps-là
C’est maintenant l’heure
Je prends mon repas
Dans la bonne humeur

Une peau livide
Sous les projecteurs
Village torride
Crachant ses clameurs

Couleur et colère
La mort et la rage
Chaleur et poussière
Des vies en otage

Pendant ce temps-là
Je sens des douleurs
Je ne digère pas
J’ai quelques aigreurs

Couleur et colère
Chaleur et poussière
Couleur et colère
Chaleur et poussière

Bernard PICHARDIE

il y a une quinzaine d'années, j'ai vu un reportage où des policiers blancs tabassaient des noirs en Afrique du sud
j'étais écœuré, j'ai craché ce texte en quelques minutes 

Bernard Pichardie dans Poésie.
- 453 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.