Crazy horse

Ce soir-là, la nuit
Arriva sur Paris
A la vitesse

De la lumière
Avec une caresse
Venant de l’univers,

Les cinq vacanciers sont
Rentrés dans le cabaret
Pour assister à ce spectacle

Remplit de poésie avec une
Coupe de champagne, on
Voyait les danseuses

Entrées sur scène
Tout faisant une
Chorégraphie de déesse

Et par miracle
Les gens du cabaret
Étaient en costards
L’ambiance sur scène

Était chaleureux
De voir ces créatures
Dansées devant nous
Avec grâce

Et nous
Les joyeux
Lurons on
Emmenés ces créatures
Avec eux, grâce aux tickets.

Philippe.

desboisphilippe dans Poésie.
- 165 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.