dans ce bar

A l’intérieur de ce
Bar de la ville de
Bamako travaillait
Une black qui avait
Un corps de rêve,
Ce jour-là, c’était
La canicule, alors
Elle décida de se
Déshabiller devant
Tout le monde sans
Pudeur, car pour elle
Un corps ne s’est pas
Fait pour être
Caché, puisque
C’est de la poésie,
Mais certains des
Détraqués, comme
Les pervers en
Profitent pour
Les toucher.

Philippe

desboisphilippe dans Poésie.
- 538 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.