Dans la petite chambre sous les toits de Paris

Dans la petite chambre sous les toits de Paris, deux mains s'enlacent, deux coeurs à l'unisson.

La main caressante prolonge l'âme amoureuse, la vibration se fait plus intense, le souffle, les battements du coeur s'accélèrent, le regard devient intense, complice.

L'esprit se mêle à la folie, les sentiments s'affolent, la raison s'efface devant la passion amoureuse, tout devient trouble, électrique.

Corps , esprit  ne font plus qu'un. L'amour hors du temps et de tout contrôle s'enflamme.........

Brûle la passion, le désir indomptable, la fusion des atomes, l'énergie décuplée, le jaillissement du plaisir, l'éclair fulgurant, l'extase absolu.

Les corps exténués, doucement se détachent, le temps prend la pose, sur une île bleue, deux sourires, deux amants, amoureux et heureux, dans la petite chambre sous les toits de Paris.

m de st Point. 

Marc de St Point dans Poésie.
- 283 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.