Dans le brouillard - I

I
J’ai apprécié aux cieux, le calme et silencieux
Sentier qui menait là, vers les crêtes d’antan,
Et penché sur le monde un regard bienheureux,
-Personne pour troubler l’immensité du temps-.

N’avez-vous jamais eu plaisir de savourer
Dans le brouillard plongeant au pied de la montagne
Les parfums enivrants vos suaves pensées
Où vos yeux espèrent entrer à la cocagne.

J’ai foulé de mes pas l’océan de verdure
Contemplé d’un regard passionné les sommets,
En présence des Dieux, ce silence perdure.

Voici ce qu’on atteint : - du moins je le souhaite !
Aux cimes des hauteurs, cet air qui nous entête
Et se dépose au pied de toute sa beauté.

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 57 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.