De la Genèse et des Oiseaux .

De la Genèse et des Oiseaux .

Le quatrième Jour de la Création Divine ,
La lumière fut.
Ainsi le Soleil prédisait à la naissance du Jour
Et La Lune présidait à la Nuit, et le Créateur mis des Etoiles 

Pour éclairer la Terre et séparer la Lumière de l’Obscurité .
Le cinquième jour
Les oiseaux furent créés.
Ils volaient au dessus de la Terre contre le firmament du ciel,

et le Créateur fit entrer l’Hommme et la Femme 
dans le Vert Paradis d’Eden .
Tout n’était que beauté
Et le Chant des Oiseaux transportait la musique dans l’Ether 

et dans leurs ailes déployées les rêves de l’Humanité .
Le poète a l’âme de l’oiseau , qui plane au dessus des nuages, 
Et fait naître le Beau,
De l’écrin de rose de l’Argile d’Adam

Bel oiseau huppé, porte très haut les âmes de toute l’Humanité,
Et répand sur la Terre ton chant de Liberté .

Jeanine Chatelain

« La huppe dit : ‘ toi, petit oiseau taquin,
Cette fausse modestie est absurde !
Si nous sommes tous destinés au feu,
Tu dois donc toi aussi faire l’ascension du Pyré brûlant.
Sois prêt pour la route, tu ne peux me tromper
Couds-toi le bec, je déteste l’hypocrisie !
Jacob pleure le visage absent de Joseph
Imagines-tu que tu pourrais prendre sa place ? »
(‘Attâr 1984, 50)

Picardie dans Poésie.
- 33 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.