De l'amitié à l'intimité

Comme la vie est belle et l'amitié, 
Gardons nous, de disperser nos pensés
Un Bonjour vaut toujours mieux, qu'un Adieux,
J'ai promené mes yeux sous les cieux,
J'ai vu que l'amitié est un chose chère, 
Je dirais même, c'est une denré rare,
J'ai vu un ami mourir pour un ami,
Un ami essuyer les larmes d'un ami,
J'ai vu un ami, remplacer un ami.
Et Dieu, lui même a créé le ciel et la terre,
Par amour, et nous laissera au paradis,
A cause des prophètes, qu'il nous envoya
Et notamment, Jésus et Mohamad,
Tant il les aima parmi les Humains .
Mais, pour nouer des amitiés, il faut connaître
L'amitié, Si on ne connaît pas une voix amie,
On ne peut pas connaître l'amitié. 
L'amitié ne se proclame pas, on la vit.
Ce n'est pas en disant Tel est mon 
Ami!  que, Tel deviendra mon ami.
Ensemble, dans nos réflexions, 
Prénoms deux jeunes enfants, dans 
Leurs jeux, et observons les,  à leur insu,
Si l'un parle de son jeux de voitures,
Et l'autre aussi  avec son petit jeux
De voiture, les deux joueront chaque
Matin ensemble, chacun amenant
Ses babioles les plus belles et les 
Plus chères donné par leurs parents,
Et vont graduellement enrichir leurs
Vocabulaires de voitures, et chaque
Matin, le petit Paul, ira chercher le
Petit Moussa, et une amitié est créée,
Il n'en ait pas de même, si les deux 
Enfants, n'ont pas les mêmes pensés.

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 69 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.