DÉCHAÎNÉ

DÉCHAÎNÉ

Handicapé de la bouche,
Je me brosse les dents au savon de la conspiration
Et quand je prends une douche,
J'évite le contact des bulles de l'abrasion.
Je suis hyper méfiant, Je me méfie du déjà-vu
Et des passes obscènes des illusionnistes m'as-tu vu.
Stylo en main, à l'ancienne,
Je me réapproprie mes peurs
Et au-delà des anathèmes
J'insuffle de la vapeur
Au sein de mon système.
Changement de paradigme,
Je délaisse les officines de la médiocrité;
Loin des schémas d'usines
Et des verbiages informatisés
Pour écrire, encore, à l'encre de Chine
Sur la peau de mon brillant papier.

Gaspard Collal dans Poésie.
- 27 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.