DES PAGES

DES PAGES

A 5h54
Ça attaque de tous côtés,
Une nuée de métal irradié
S’abat Tel d’affamés insectes
Sur le corps d’une humanité
En péril.

Péniblement
Nous marchons à reculons
Sur les ventricules flasques
De la Terre en décomposition.

Il faudra être prudent
A l’approche du centre de Sion,
Nous équiper éperdument
De boucliers tactiles
Et d’armes de destruction facile
Pour ne pas périr de
Rétrogradation.

Sion
Sanctuaire
Sans saveur
A ton approche nous reculons de l’avant.
Voici l’avant dernière strophe
De la manipulation.

Alors nous attendons
La quatrième de couverture,
L’ultime partition,
Le moment
Où des pages étincelantes,
De l’ignorance,
Nous affranchirons.
PDF AVANT IMPRESSION.

Gaspard Collal dans Poésie.
- 105 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.