DEUX COEURS, UNE FETE

Je t'aime et je t'aimerai toujours,
Même si la vie devait nous séparer un jour.
Je souhaite avant tout retrouver le sourire
Et je sais que ce sera possible à l'avenir.

Je t'ai aimé pour ta gentillesse,
Je t'ai aimé pour ta tendresse ;
Mais que reste t'il à ce jour
De cet amour qui devait durer toujours ?

Je voudrais que tout recommence,
Que nous vivions à nouveau notre belle romance.
Faisons cet effort ensemble,
Car, près de ton corps, de bonheur je tremble.

douce rose dans Poésie.
- 230 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.