Divagations

DIVAGATIONS

Parfums d’une femme ;
Souvenir d’une âme,
Celle de mon enfance,
L’instant d’une inconscience

L’illusion d’un paradis
Eloigné du théâtre de mes soucis
Que j’oublie ici bas ;
Dans ma tête quand je divague !

Divagations de mon âme
Mise à mal
A cause d’une femme
Avare de ses charmes
Elle me considère animal !

O marâtre de vie
Pourquoi de mon corps l’entropie
O je n’y comprends rien à tout ceci
Maintenant que adolescence est un cauchemar
Lequel me fait vivre dans le nulle part
Il me donne un autre regard
Ce regard rêveur :
Où l’amour est le meilleur.

Lumières enchanteresses,
Le travail, une paisible paresse ;
Un rêve pacifique,
Pour un bonheur magique.

Divagations de mon âme,
Pulsions de mes fantasmes
A causes d’une femme
Qui ne verse jamais de larmes.
Quand je divague
Dans mes vagues à l’âme.

Janvier 1988

Fabien Rogier dans Poésie.
- 644 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.