ECOUTE ACTIVE

J’ai le cœur qui souffle puissamment dans le recoin,
Sous ces hautes vibrations dont je sonde le secret.
Les yeux fermés, l’épiderme réagi au moindre doigté.
Mon esprit, bouillonnant, se recadre tout en saisissant la ligne.

À gorge déployée, silencieux sur le sofa,
Un cri d’espérance en provenance de mes entrailles
M’auréole tel mon chakra que j’essaie de contenir.
Fixe sur un point, alors que son dard me submerge,

Suis transcendant, refusant d’en verser,
Des larmes, de joies, étouffées sous mes lourds battements.
Je m’en veux, avec ces larmes perlant mon visage.
Sous chacune des mesures, j’ai l’âme qui tressaille ; 

Oui, un sourire, pour un devenir radieux.
Oui, nous fusionnerons et de ce nouvel être,
L’expression de nos ressentis insufflera à toutes ouïes
La paix de l’âme, le bien-être, le plaisir de la rythmique.

Hommage à tous les maîtres de l'harmonie,
Respect à vous, les tenanciers de la cadence.
Ta basse lourdeur me berce, stabilise mon pouls,
Quant à ta finesse aiguisée, elle me plonge dans un torrent au fort courant

Dont je perçois tous les remous avec sérénité et logique.
Les mouvements s’enchaînent sans s’entrechoquer,
Baignant les uns sur les autres dans une discipline
Digne d’une partition dont son exécution
Fait appel à toute la maestria du théoricien praticien.

ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 337 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.