ECRIRE

ECRIRE

Pour moi écrire, c’est déjà m’asseoir
A mon petit bureau face à la fenêtre
Me perdre dans la solitude de ce rituel.
Il me faut des excuses pour retarder le moment du début.
De la musique pour le rythme,
La bouilloire pour mon café ou mon thé,
Mes clopes, le bruit.
J’attends en espérant
Que les mots attendus s’invitent.
Qui sont –ils ?
Est-ce que je les connais ?
Est-ce qu’ils me connaissent ?
Quelles langues et voies utiliseront ils?
Ils se présentent timidement un à un
Ou en groupe, c’est selon, s’ils sont amis.
Certains bousculent tout,
Ils veulent être les premiers
D’autres sont poussés ou trop occupés pour s’avancer.
Plus loin, un mot étranger demande à s’installer
D’autres encore, ne s’aiment pas
Ils font des chassés croisés
Se cognent, se virgulent, se pointent
S’ils se plaisent, ils s’unissent en mots composés


S’alignent et s’ancrent sur ma page.
C’est le fil de la spirale qui tournicote,
Tourbillonne  et bouillonne
Et je suis au milieu de tout ça.
Comme cela m’inquiète, comme cela m’inquiète.

Ecrire pour moi,
C’est décrire l’intemporel,
La résonnance du moment,
Habitée par des êtres étranges
Qui ont leurs vies propres.
Prendre le pinceau et les partager
Les allonger, multiplier, tirer de leurs substances
La quintessence de l’émoi
Que tu as tout au fond de toi.
Me voilà peintre, à dépeindre, écrire
Comme un clerc avec des clefs et des portes.
S’ouvrir à l’aventure des cadeaux
Ecrire pour se défendre
Et crier au monde que je suis là
Avoir les mots en corps
L’écris en vaine plus qu’en vain
Je lie, je rature, et je littérature
Pour moi, écrire c’est
Ecrire
Pour moi
Par moi
C’est un écris moi !!


 

 

bel_za_za_bel dans Poésie.
- 530 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.