Elle était belle

Je l'ai connue une nuit comme celle là
Elle était belle, elle était belle
Nous nous parlions comme l'envie afflua
Elle était belle, elle était belle
Sur les nuage le hasard dansa
Elle était belle, elle était belle
Et ce sont nos vies que l'amour frappa
Elle était belle, elle était belle

Heureux et étourdi j'étais béat
Elle était belle, elle était belle
Et je me trouvais un peu beau je crois
Elle était belle, elle était belle
Elle était jour et était nymphéa
Elle était belle, elle était belle
Elle était nuit était MDMA
Elle était belle, elle était belle

Ma petite fleur du prolétariat
Qui était belle, qui était belle
Ma décibel et mon althaea
Qui était belle, qui était belle
Mon contrat et tous ses alinéas
Qui était belle, qui était elle
Elle s'appelle encore aujourd'hui Emma
Elle était belle, elle était belle
Et je donnerai tout pour la redécouvrir
Une seconde fois

[En hommage à Albert Marcœur]

Nisib dans Poésie.
- 698 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.