En sortant les poubelles

Je l’avais rencontré en sortant la poubelle
J’étais sacrément laid et elle était très belle
J’ai du lui murmurer un timide bonsoir
Elle était si jolie, j’espérais la revoir

Nous logions pourtant sur le même palier
Mais jamais en six mois je n’ai pu l’aborder
Je travaillais la  nuit dans une brasserie
Et lorsque je rentrais la belle était sortie

Heureusement un jour que j’étais en congé
Allongé sur mon lit, comme un ver, dénudé
J’ai entendu un bruit de pas devant ma porte
Je devais la revoir avant qu’elle ne sorte

Comme un sombre crétin, ma tenue, oubliant  
Je sors  comme un malade un bonjour lui criant
Les femmes ont quelques fois la réaction curieuse
Me découvrir tout nu l’avais rendue joyeuse

J’étais très jeune encore et manquais d’expérience
Par contre ma voisine avait un peu d’avance
Nous passâmes  des jours allant du lit au lit

chavigner dans Poésie.
- 98 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.