En vivant quelque part ailleurs

En vivant quelque part ailleurs
 
Laissons-nous à présent très loin emporter
Par ce vent d’autres contrées, d’autres temps
Ou tout devient merveilleux devant nos yeux
Viens, viens belle dame viens tout contre moi
Viens te blottir doucement prés de mon cœur
Ce lieu ou la chaleur apporte un grand bonheur
Je voudrais avec toi ressentir ces doux moments
Avec tous tes mots d’aimer et tes tendres émotions
Afin d’entendre tes faibles murmures d’amour
Qu’ils soient du matin, du soir et de tous tes jours
De tes mots qui m’ensorcellent encore plus maintenant
Venant de ta douce voix afin que je tombe dans ton ciel
En me glissant doucement vers toi ma belle étoile
Dans ce feu de lumière qui près de moi étincelle
Je te vois et te sens, tu deviens ma fleur éternelle
Mais mes yeux ne sont vraiment pas assez grands
Pour t’admirer toi ma magnifique et tendre beauté
Toi l’admirable déesse de mes désirs et de mes nuits
Ton éclat se répand loin autour de moi tel un arc en ciel
Car je deviens à cet instant pour toi un être fabuleux
Qui trace dans le ciel les mots d’aimer tout en couleur
Et tout mon amour explose comme un énorme volcan
Qui vient amplifier tous mes rêves venant de toi
Apportant de toi belle princesse ce chant qui m’envoûte
Dans une musique ou les notes nous entrainent vers l’ailleurs
Oh! Tendre et fabuleuse reine adorable souveraine
Toi délicieuse fée qui arrive de ces contrées lointaines
Toi fleur de vie qui embaume et pénètre tout mon cœur
Toi beauté donnant à ce jour une merveilleuse clarté
Je découvre avec toi les brûlants mots des plaisirs
Je les envelopperai de doux et délicats baisers
Ils viendront effleurer tes joues et ton cou
Mon souffle sera pour toi une chaleur d’amour
Tout près de tes lèvres en goûtant ta saveur
Celle qui fera naître en moi une formidable ferveur
Cette saveur frôlant mes imperturbables et violents désirs
Je resterai là suspendu des heures et d’interminables nuits
Et ainsi jusqu’à en perdre tous mes moments de vie
En écoutant avec tendresse battre ton cœur fortement
Prenant tous les plaisirs de t’aimer les vivre avec délice
Toutes mes syllabes d’aimer seront pour toi répétées
Les seuls bruits que tu as sont de délicieux murmures
De grande délicatesse et de bonheur sans mesure
Chaque instant, chaque seconde une musique tu entendras
Faites de tendres nuances d’un troubadour qui récitera
Dans ces mots ta beauté deviendra une véritable chanson
Tous ces doux moments te feront vivre un autre temps
Tout cela durera une éternité dans cet autre temps
Ou nous serons des êtres devenus fous mais bien vivant
Les souffles de nos corps nous entrainerons encore plus loin
En partageant nos plaisirs  nos désirs et infini délices
Rien ne pourra arrêter nos pensées folles de nous aimer
En voyageant dans un autre monde d’ailleurs avec bonheur
 
Lifescapes le 01 12 2015
 
 
 
 
 

lequellec65 dans Poésie.
- 1724 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.