Entends , entends ..

Entends , entends ma peine profonde ;
Rien  , rien que pour faire plaisir  ,
A ce cœur où la misère abonde  ,
A ce cœur sans soupirs de plaisirs  .
Je ne vais ni  pleurer ,  ni  gémir ;
Mais  je forme le souhait de te revoir !
A chaque âme sa manière de concevoir ,
A chaque cœur sa façon de frémir  !
Les sentiments humains sont
Comme aimantés , ils s'attirent 
Comme ils se  poussent ,
Je ne mettrai jamais mon
Doigt  dans un  œil  qui me  repousse . 
             

Marrakech 22  juin 1986 .
Barry Moussa . poème de jeunesse .

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 51 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.