Essayons de voir plus loin

Au-delà
De nos frontières
De nos noircis âtres
De nos donjons si fiers
De nos éphémères cadastres
Nous unit tous
Un inouï cloître

Au-delà
De nos fortunes
De nos misères
De nos diatribes
De nos vives colères
Brille un monde
Qui nie nos palabres

Au-delà
De nos vies
De nos errances
De nos cartouches
De nos aiguisés sabres
Réchauffant devient
Le froid marbre

Au-delà
De nos parcours
Que le temps efface
Des murailles, de nos cours
De nos vétustes surfaces
Un autre monde existe
Un autre temps-espace

BEDOUIN dans Poésie.
- 565 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.