Secrètement... (Ce n'est qu'un poème...)

Secrètement...


L'amie que tu veut bien être à mes yeux
Aiguise au fil du temps mes sentiments amoureux 
Maintes fois je parcourt tes poèmes avec espoir
Attirant ton attention avec l’énergie du désespoir
N'oubliant jamais  le petit commentaire subtil
Tu ne le sais mais tu es la Rimeuse de mon cœur !
Par bien des mots tu embellis mes rancoeurs
Altérant ma tristesse et me redonnant goût a l'Amour
Rien ne saurait me détourner de mon bonheur de chaque jours
Fort de cette passion tu hantes mon esprit sans détours
Ondine tu es la nymphe de toutes mes illusions
Il est certain que j'en perds un peu la raison
Sincèrement conscient de mon éventuelle déroute 
Sur bien des points  m'accablent les doutes
En leurs présences je reconnais mes délires 
Réprimant ma flamme attisant mes désirs
Enclin a me consoler avec ta sublime poésie
Vers laquelle je me tourne avec frénésie
Et en qui je place toutes mes espérances
La vie me réserve de drôles d'errances
A quoi me mène tous ces fantasmes
Se complaire a aimer sans espoir une belle âme 
Se  complaire a vivre de folles virtualités
Alors pourquoi pas en oublier la réalité 
Sans ta plume qui est de bon adage
Sans tes mots qui me rendent plus sage
Il en serait plus rien de mon petit bonheur
Nul doutes que ne plus te lire serait source de douleurs
Depuis bien des lunes déjà
En tous temps je te suis pas à pas
Chacun de tes écrits est une étoile
En moi ils tissent une incroyable toile
Qui emprisonne un à un l'ensemble de tes textes
Une joie dont je ne peux me priver sous aucun prétexte
Il me faut espérer que ton inspiration jamais ne s'arrête
La solitude est une  ennemie et la folie me guette
Avec passion je vis au travers de tes lignes 
Il me faut trouver tes maux que je souligne
Méditant sur ce que je pourrais te dire
En tout bien tout honneur pour te faire sourire

Quasimodo




Quasimodo dans Poésie.
- 128 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.