Être son poéte

La musique m'emprisonne
j'écoute de vieux airs
Et je chemine le temps
Vers Les profondeurs
Des siècles passés
Qui un à un léger
  me font volte face
Pour que s'y baigne
Ma curiosité
Elle nage
Dans cet océan musical
et je me vais
 
Et la musique se vague
De sa candeur me berce
Me menant quiet
Vers un monde ignoré
Où musique me promène
Pour  aller rejoindre
Le tout de mes  pensées
Berg, Stravinski
Ravel, Puccini
Massenet, Tchaïkovski
Saint Saens, Brahms
Strauss, Wagner
Litz, Chopin
Berlioz, Schubert
Mozart, Haydn
Haendel,  Bach
Vivaldi, Albinoni
Lulli, Monteverdi
Morley, Gabrieli
Byrd, Bertrand
Enfin!
Me voilà parvenu
Dans ce siècle
Dont j'attendais le rêve
 
 
Dans un bocage fleuri
Là une haute muraille
D'un château onirique
De son haut me scrute
Le protège ses douves
Où il se mire  de fierté
Tout est clair
Tout est limpide
Le pont levis
de la tentation se lève
 
Là tout est nouveau
Comme le nouveau monde
D'un Christophe Colomb
Je me laisse entendre
Cette poésie médiévale
Que mon esprit  voudrait
Etreindre de bonheur
Loin de ces  doux reflets
Dans  le grand soir
De ma nuit profonde
où tout veut me fuir
 tout s'efface
 
Mais dans un palais doré
Je me pose muet
Ô beauté de ces vers
Toi qui  accompagne
Les  beaux mén'estrels
Dans le cœur
D'une princesse jolie
Tu étourdis mon esprit
Quand l'amour  lui est servi
Aux sons mélodieux
De syllabes qui rythment
La prouesse du poète
Et je rêve
et je rêve
D'être ton poète
☼ŦC

modepoete dans Poésie.
- 359 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.