Etreinte.

Je la griffe de mes doigts de plume
Pour la parfumer de mes lèvres
Un délice que je hume

Glisse la paume d'une main savante
Sur ses épaules qui brulent comme des pierres chaudes
Des mots doux allument une passion aimante

beulag46 dans Poésie.
- 70 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.