Soudainement...

Ce texte est une réponse à Tu es celui... de lilia02 .
Soudainement, l’amour naît
Au hasard de paroles
Prononcées dans un instant,
Sans vraiment les penser,
Ou se sentent sans  rien dire.
Juste un sourire,
Une douce étreinte.
Parfois, l’amour ne vient jamais,
Ou il se fait attendre.
Parfois, il a pris du retard,
Un autre à pris sa place.
Il se fiche des distances,
De toutes les frontières,
D'une limite d'âge.
Il pardonne et oublie
Sans un reproche,
Redémarre tranquillement,
Continue le chemin interrompu,
Offre sans compter,
Sans rien attendre.
Il sort tous ses trésors
D'un cœur éperdu d'amour,
Ne demande qu'à donner,
Qu'à suivre les mêmes traces,
Voir la lumière du jour,
Faire le même partage,
Boire goutte après goutte
Chacune des ses émotions.
Apporter toute la chaleur,
Absente de ce cœur,
Rempli une vie qui espérait
Comme nul ne saurait...

Troubadour dans Poésie.
- 49 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.