EXPLORATION

EXPLORATION 

A l’antépénultième instant de la chute
J’inverse la pesanteur,
Déploie mes ailes hirsutes
Et me pose en douceur
Sur le matelas pileux
D’une vallée pubienne
Aux senteurs vénusiennes.

Armé d’une patience sage,
Je découvre tel un novice
A l’approche d’un mirage
L’aspect d’un précipice.
Il faut que j’éclaircisse
Les contours du sujet,
Que je les définisse
Avant de m’y glisser.

De ma langue,
Eclaireuse curieuse,
je trace en cette forêt 
De pigments hérissés
Les différents canaux qui ouvriront la voix
De ces lèvres bombées. 

Je progresse assoiffé,
Apercevant de près
Le totem sacré
Dans le vallon intime de la féminité.

D’une approche labiale 
Je m’accroche à ce pic dressé,
Afin, sans anicroche,
D’en soulager les plaies.

A l’antépénultième instant de la chute,
Dans un vacarme de gémissements,
Le flot sirupeux  
D’une substance atypique
Inonde ma gorge lentement,
Délectant mes sens 
D’effluves orgasmiques 
Et submergeant le temps
De  
Mon exploration.

Gaspard Collal dans Poésie.
- 228 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.