express haut

que la vie est amere
et ce jour desespéré
un peu plus qu hier
devant mon café
un serré sans sucre 
pour ne pas oublier
toutes ces nuits de lutte
et dedans ce café
cherchant des rimes 
d une main de fievreux
un joli café noir
me souligne les yeux,
je ne pense qu a elle
et l on me trouve triste mine
seul devant ma coupelle
la nuit se termine,,
je savais deja hier
que dedans ce café
on vendait de la biere
et bien plus pour qui sait,,
a part moi dans ce bar
au dedans d une esquisse
la lueur d un phare
vous laisse imaginer
l insondable abysse
d une tasse de café,,,,

                                      brice

musky23 dans Poésie.
- 690 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.