Les rêves exquis.

Et je monte cette échelle marche par marche
Pour atteindre l'astre qui a ravi mon cœur.
Je suis si enchanté comme un enfant de chœur,
Quand je ferme les yeux en passant sous cet arche.

Des songes étoilés que plein d'anges répandent 
Émanent de ton regard clair orné d'azur.
La nuit, quand je rêve de toi sous des cieux purs.
Ton charme, ta beauté céleste, me répondent.

A l'instant même où enfin, Je crois te toucher,
Je me réveille en sursaut de mon long coucher,
Je te découvre drapée encore endormie.

Les rêves exquis sont ceux faits tout éveillé.
Près de toi, mon amour, je suis émerveillé 
Par tes doux baisers, dans une belle alchimie.

Omar de Lyon dans Poésie.
- 64 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.