Féminisation

La langue française a bien des difficultés à se trouver avec la féminisation des mots et notre suprématie, car comme le chantait Ferrat et comme l'écrivait Aragon, la femme est l'avenir de l'homme.

Alors quid de la question :

Acteur donne actrice, jusque là rien à redire,
Lecteur donne lectrice, ok nous sommes toujours partante. Mais là où le bât blesse, c'est l'utilisation de bonne conscience pour nous faire taire et que notre révolte dans les rues n'en soit plus une.

Professeur donne professeuse ou professeure. A vous de choisir.
Auteur donne auteure, mais pas auteuse ni autrice. Alors qu'actrice et lectrice oui !

Ce qui est gênant dans la féminisation de nous par les hommes, c'est que nous n'avons toujours pas la parole. On doit se taire, se raser les jambes et les aisselles parce que c'est plus joli et désirable pour ces mâles en ruts !

Rappelons-nous de ce texte de Brassens :

Si j'ai trahi les gros, les joufflus, les obèses,
C'est que je baise, que je baise, que je baise
Comme un bouc, un bélier, une bête, une brute,
Je suis hanté : le rut, le rut, le rut, le rut !
 

 

josiane.gerhe dans Poésie.
- 358 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Féminisation

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Véronique69 J'aime ce texte qui dit des vérités.
antoinou bjr
nous sommes entourés, encerclés
par la bêtise, elle se répand
comme le fumier dans les champs stériles,
à nous d'en retourner la terre et de ne pas les
laisser faire..amitié toinou..
( Belle des Bois) Beau texte, il y a toujours les femmes "canon", qui se musclent sur un banc , pour avoir des corps en béton .Féminisation de l'écriture et femmes Popeye dans la nature.Bonne journée Josiane.
ROSE Alors pourquoi certaines femmes font-elles tout pour ressembler à des "mecs" ???...
( Belle des Bois) je suis d'accord avec vous Rose , là, bravo.
josiane.gerhe Rose, dans quels sens "ressembler à des mecs ?". Parce que c'est trop vague pour débattre sur ce sujet.

Mais je peux émettre quelques hypothèses :
1/ Lesbienne, garçon manqué,
2/ Entretenir son corps,
3/ Culte de la musculation,
4/ Supériorité féminine sur les hommes,
5/ Self défense par le renfort de muscles (sports de combats, muscu, karaté, etc.),
6/ Solitude et demande de leur part de tout faire seule,
7/ Des femmes qui en ont dans le pantalon,
8/ androgyne.

Vous voyez nous avons une large palette de réponses. Je pense que chacune sait ce qu'elle recherche ou ce qu'elle veut pour son confort personnel.

Je ne pense pas qu'il faut mélanger la féminisation de la langue française et la masculinisation des femmes de nos jours. Les deux sujets ne sont pas en concordance.

Merci mesdames pour ce débat ouvert.
( Belle des Bois) Si Ferrat disait que la femme est "l'avenir de l'homme", il n'a pas parlé de suprématie ,( "la féminisation des mots et notre suprématie" ) je n'aime pas ce mot, utilisé par le nazisme qui définissait ainsi la race aryenne pure supérieure.
Il y a sur terre des hommes, des femmes et des enfants, des êtres humains, tous égaux en droits, je ne comprends pas ces mouvements sexistes et cette volonté de vouloir déformer la langue française, ce que j'ai appris sur les bancs de l'école, me convient, apprendre l'orthographe comme on me l'a enseigné est bien plus utile que déformer le vocabulaire.
je ne comprends pas certaines de vos hypothèses émises, notamment sur les lesbiennes , qui sont des femmes qui aiment une personne du même sexe, pour moi, je ne vois rien en cela de masculin. Ceci reste mon appréciation personnelle, qui est le libre arbître de chacun. Quand aux hommes, on est bien contentes parfois de les trouver.
Cordialement.
josiane.gerhe Dans mon exemple 1, lesbienne, garçon manqué, il fallait interpréter que certaines femmes sont des mecs, physiquement, corps carré, voix grave, comportement masculin, etc... Cela ne voulait pas dire que toutes les lesbiennes sont des mecs, il y a des lesbiennes très féminines, regardait Justine, une amie sur ce site, elle est lesbienne et très féminine. Cela ne l'a pas choqué mon commentaire.

Mais si nous regardons le fil des commentaires, mon texte n'est pas contre les hommes, ni contre les femmes d'ailleurs. Et encore moins contre les femmes "popeyes" (qui au passage est de votre commentaire avec la musculation) ;

Mon texte souligne les aberrations d'une langue si vivante qui va vers son amenuisement et sa disparition à force de la remanier n'importe comment.
( Belle des Bois) Oui, j'ai parlé des femmes popeyes, c'est vrai, pourquoi devrait t'on féminiser la langue et masculiniser le corps? Bonne soirée Josiane. Aucune lesbienne n'est un mec, à mon humble avis, c'est une histoire de sentiments que j'approuve.
Modifié le 26/07/2018 à 19:30 par Picardie
Quasimodo Je suis tout a fait d'accord avec toi §§
Les femmes doivent avoir le droit de décider de la féminisation des mots surtout que le résultat actuel n'est guère très beau !
Au fait les hommes aussi se féminisent et s'épilent !!!
Bisous
Marc

Et l'âge du capitaine

Poésie  45    7  

Insolite…

Inclassable  1256    5  

Avec les mots de ...

Poésie  1061  

Africo

Poésie  53    7  

Du progrès social au ...

Inclassable  3795  

UNE CHANSON POUR TOI MON BEBE

Poésie  110    4  

Prologue - Le manoir de ...

Littérature  124    10  

Un Homme

Poésie  1324    2  

Variation en six sons ...

Inclassable  1228  

Pirate de cœur

Poésie  1276  

Victor Hugo

Littérature  62    10  

L'écrivain déprécié

Poésie  1048  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.