Fleur lointaine

Fleur
 quand tu  trempes ta plume dans le silence 
Je  ne compte plus les heures 
Je n. Aime plus valence 
Je ne sais plus s. Il pleut ou fait soleil 
Je ne reconnais plus la couleur du ciel 
Je n. Entends plus le rire des enfants 
Je parcours les journaux sans les lire vraiment 
Je fuis les livres 
Je marche à l. Ombre de mon ombre
Dans les rues sombres 
J. Ai un peu plus froid de vivre 
J. Ai du vague à l. Âme pour deux 
Des larmes plein les yeux 
Je perds mon grec et mon latin 
Mes rêves ne sont plus de satin
Du dieu du ciel, tu as entendues l. Appel 
Laisse moi te suivre sur tes chemins de compostel 
car Je me sens un peu plus vieux 
Le temps paraît toujours pluvieux 
Je ne caresse plus les heures 
Je ne re sens plus le parfum des fleurs 
Même Léonard est triste 
Lui le grand artiste 
En voyant au Louvre sa joconde 
La terre ne tourne plus ronde 
Mes tableaux manquent d. Art
Les feuilles d. Automne m. Entourent de toutes parts
Comme un manteau sombre de velours 
Et des jours heureux je redessine d.  Un doigt le contour 
Sur la vitre de mes jours 
Je reste seul sans voix, 
sans mots,  à penser à toi
Ton silence est presque  un couvent 
Hors de la vie et du temps... 
Je rame sur ma barque des heures 
Sous le grand saule pleureur
Ses feuilles tombent en pluie amie sur moi 
Le soleil rouge se couche à l. Horizon 
Sur le château de cartes de mes illusions..! 

delta delta dans Poésie.
- 979 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.