Grand-Mère !

Grand-Mère !

Grand-Mère, souris-moi
Encore une fois
Je me sens si fière
D'ta douce prière
Que tu m'fais chaque soir
Tes belles histoires
Sont toujours plaisantes
T'es compatissante
Et pleine de bonté
Pour tes p'tits adorés
Je voudrais m'endormir
Sur tes faibles genoux
J'aime baiser tes joues
Avant d'aller dormir

Marguerite Voltaire

De Margotin dans Poésie.
- 32 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.