Hermétique

L'incertitude d'un autre souffle mesquin.
La tâche difficile de couper le brouillard
avec un exaspérant cailloux dans le dos.
Quel destin filandreux !

Sans bras tendus, le sillon est compromis
Prisonnier d'un Moi irascible
Sans bras Aimants, le carré fermé aux quatre angles.
Le tronc piquant repousse le Rêve espéré
Inconscient du Mur de jungle
Aveugle de l'Indécence
Jamais ouverts aux connections capillaires.
Pourtant, les Caresses incertaines s'invitent sans tourmentes, ni raisons
Le cœur ouvrent les coins du Carré sombre
Les Câlins de la Liberté s'impatientent, jaillissent de la source éternelle.
Conscients de la ridicule vision
d'un Amour invasif.

La Liberté compromise plonge alors,
dans les geôles de la géométrie calculée
ses Espoirs inassouvis
par tant de Formes closes.

Nuage pâle dans Poésie.
- 49 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.