Hier, Aujourd'hui, Demain

Hier, je pleurais
Aujourd’hui, je réfléchis
Demain, je me réjouirai
 
Hier, je m’amusais
Aujourd’hui, je pense à lui
Demain, je l’aimerai
 
Hier, j’étais tombée
Aujourd’hui, je me rebondis
Demain, je réussirai
 
Hier, je me lamentais
Aujourd’hui, je suis abasourdie
Demain, je me battrai
 
Hier, je l’aimais
Aujourd’hui, je vis ma vie
Demain, je l’oublierai
 
Le meilleur moment d’agir est le présent car le passé ne nous appartient plus et le futur, on ne le sait pas encore si on l’aura. Sauf qu’aujourd’hui, on digère, on planifie, on laisse le temps et on est bien obligée de se projeter voire procrastiner pour demain …

Louve, 24/06/2018

louve.hianja dans Poésie.
- 123 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Hier, Aujourd'hui, Demain

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
jacques83navigateur ce qui est fait est fait il ne faut pas revenir en arrière c'est de la faiblesse inutile……?.
les morceaux ne se récolent pas….?
Hubert-Tadéo Félizé Réflexion très intéressante. Le passé s'efface, c'est ce qui est bien dans la vie. Ne penser qu'au présent et éventuellement contempler son avenir. Le principe c'est d'être heureux.
Marc de St Point Tout change, se métamorphose, ce que l'on aimait hier, n'est plus qu'un lointain souvenir, qu'aimera t-on demain, en ce monde où l'on aime surtout son moi? Que serais-je dans 20 ans, en ce monde, dans l'autre, entre deux mondes ?, que sera ma vie, mon moi, mes amours et mes passions, déception, rêve brûlant, illusion des rêves toujours à recommencer, murs qui s'éloignent, falaises se dressant devant mes horizons si fragiles et pourtant si beaux, ne suis-je qu'un grain de sable, sommes nous des milliards perdus dans un océan de vide , de chaleur et de grand froid, entre sable , mer et ciel, mais l'âme, contemple, dans sa vision éphémère , un peu de ciel bleu, écoute l'appel qui ne viendra pas, regarde et se tait devant tant de mystères et de déconvenues. Âme balayée par des vents de tourments, de brumes soudaines, et d'horizons si lointains, qu'un corbeau ou une colombe s'est perdus, dans la nuits des oublis, du temps qui passe et repasse, comme pour marquer à jamais, l'incertitude des hommes perdus en des atomes d'illusion et de fausses promesses.

Mais le grand soleil, un jour viendra, et nous saurons alors, peut-être qui nous sommes vraiment, et que l'esprit est vérité et promesse.
Modifié le 25/06/2018 à 12:18 par Marc de St Point
( Belle des Bois) Hier écrit aujourd'hui et aujourd'hui écrira demain . Le présent,c'est maintenant , on avance, mais,avec ce qui est acquis.
Barrymoussa180 Beau texte
Marc de St Point Tout n'est qu'illusions..............
louve.hianja Mille merci pour vos commentaires- merci JACQUES- HUBERT- MARC - JEANINE- BARRY-très bonne semaine

TA PEINE

Poésie  94    2  

Le pouvoir du mal

Poésie  60    9  

Ces hypocrites

Poésie  90    8  

"Ma vieillesse" en rép ...

Poésie  81    21  

BETES FEROCES

Poésie  138    13  

SES LARMES

Poésie  167    15  

De mieux en mieux ou de ...

Poésie  134    11  

ARISTOTE CHEVAUCHE

Poésie  119    3  

La poétesse

Poésie  69    11  

MY LOVE

Poésie  78    13  

Poème court du 13/07/18

Poésie  61    6  

Un être fictif

Poésie  90    6  

Le tragique

Inclassable  3430  

Les rues de Paris ne sont ...

Inclassable  199    15  

à toi

Poésie  42    6  

Anonyme Destinée

Poésie  1533  

LA SOUPE A LA LIMACE ...

Poésie  1305    4  

Voyage prémonitoire…

Poésie  400    14  

La collectionneuse...

Poésie  265    3  

Pigments

Poésie  1274  

Survivance

Poésie  281    8  

"L'Art romantique" de ...

Poésie  1546  

LES PIERRES DE MON CHEMIN

Poésie  1302  

Quand la face devient pile !!!

Poésie  1034  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.