HOMMAGE A UNE POETE SUPER : MA MERE

Je ne suis pas une poète,
 Mais je voulais te faire une fête.
Toi qui éblouis le monde entier
Par ton amitié et ta bonté.

Je t'aime et t'aimerai tout le temps
Malgré les différents nous opposant.
Je serai toujours à tes côtés
Si par malheur quelque chose devait t'arriver.
Ensemble, nous avons traversé
Tant de péripéties, de mauvais côtés
Mais cela nous a rapprochées
Et on ne se perdra jamais.

Maman, car c'est de toi qu'il s'agit,
Tu a refait ta vie
Tu es heureuse maintenant
Mais tu ne nous oublies pas pour autant.

Tu es une poète innée
Et tu aurais voulu être prof de français.
Mais Dieu en a voulu autrement
Et écrivain tu deviendras sûrement.


(Ecrit par ma fille en 1995)

douce rose dans Poésie.
- 342 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.