Humeurs

Au fil des humeurs,
Le ciel change de couleur.
Parsemé de nuages gris,
La vie, tous ses soucis.
Quand se pointe à l'horizon
Une timide lueur d'espoir,
Le ciel perd le noir,
Dans une lente ascension,
La soudaine disparition
De toute agitation,
Retrouve le ciel bleu
De crise en désaveu.
Quand apparaît le soleil,
Tout se met en éveil,
Le cœur bat la chamade,
Se prépare pour la ballade
Au pays d'un autre cœur.
Quelques nuages temporaires,
De tendres agitateurs
De toutes les chaleurs,
Filtrent les rayons aguicheurs
D'un regard, ses ardeurs.
Parfois, un coup de tonnerre,
Des éclairs fulgurants,
Une pluie incessante,
S’installe la mésentente,
La colère gronde.
S'ensuit un cortège de larmes,
Les contrariétés, les désaccords
Soudain disparaissent
Quand la terre s'unit au soleil
Au delà de l'horizon,
Finissent par se confondre,
Comme deux corps, après les orages,
Retrouvent l'amour dans l'amour.

Visiteur dans Poésie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.